Un requin blanc docile? C’est possible!

Publié le 6 juin 2011

Une fois de plus, des experts en la matière tentent bravement de redorer le blason des requins, souvent terni par une réputation  peu engageante de mangeurs d’homme.

La spécialiste australienne Valerie Taylor prouve par la pratique que le requin blanc est amateur de poisson et non pas d’homme et qu’il peut se nourrir de manière très sage.

La vidéo, tournée en 1999, circule à nouveau depuis une petite semaine et elle est impressionnante. On y voit Valerie Taylor sur une petite avancée de son bateau, les pieds carrément dans l’eau en train de nourrir un requin blanc à la main.

Un requin avec lequel elle dit instaurer un contra de non agression mutuelle, une confiance réciproque grace à laquelle la scientifique développe une relation privilégiée avec l’animal.

En plus d’être assez impressionnante du fait qu’il faille quand même un poil de courage et de confiance en soit pour tenter un truc pareil, la vidéo surprend surtout par l’attitude très calme et passive du requin blanc qui nous change des images généralement agressives qu’on peut voir dans les documentaires sur le prédateur.

Valerie Taylor donne à manger au Grand Blanc.