Un miracle en mer ?

Publié le 31 octobre 2011

C’est en ces termes que la presse a repris la nouvelle du sauvetage de Florence Arthaud !

Pour rappel, la navigatrice est tombée à l’eau dans la nuit du Samedi à Dimanche alors qu’elle rentrait chez elle, à Marseille !

C’est grâce à son portable qu’elle a pu contacter sa mère.

« J’ai fait M dans le répertoire, c’est toujours sa maman qu’on appelle dans ces cas-là… »

Par ce relais, les sauveteurs ont ainsi pu être contactés !

Après seulement une heure en pleine mer, elle est repêchée près des côtes corses.

Ses jours ne sont pas en danger : elle était consciente, mais en état d’hypothermie.

Hospitalisée à Bastia, elle en est sortie hier dans la soirée, et a déclaré au micro de France 3 :

« On pense à tous ceux qui ont fini en mer. Moi, j’ai pensé à Tabarly, à tous mes amis qui ont disparu en mer. Je n’étais pas sûre du tout de pouvoir m’en sortir. On peut dire que je suis une miraculée. Le diable n’a pas voulu de moi. »

En tout cas, Florence Arthaud ne compte pas arrêter de côtoyer la mer pour autant : dès qu’elle le pourra elle retournera à bord de son navire, l’Argade-II.

Comme quoi Renaud n’avait pas tout à fait raison en disant : « C’est pas l’Homme qui prend la mer, mais la mer qui prend l’Homme ! »