Un jour, Une histoire du 30 Juin

Publié le 30 juin 2015

Jean Lorrain, pseudonyme de Paul Alexandre Martin Duval, est un écrivain français, originaire de Fécamp, en Haute-Normandie.

Il est l’un des écrivains scandaleux de la Belle Époque. Paul Duval fait ses études au Lycée du Prince impérial à Vanves puis comme interne chez les dominicains d’Arcueil au collège Albert-le-Grand, C’est a ce moment qu’il compose ses premiers vers.

En 1875, il est volontaire au 12e hussards, à Saint-Germain-en-Laye et à Rocquencourt. Il commence des études de droit à Paris en 1876, mais les abandonne en 1878 et commence à fréquenter les salles de rédaction et les cafés. En 1880, il  s’installe définitivement à Paris, suite à des problèmes de santé.

En 1882, il publie son premier recueil de poèmes, Le Sang des dieux, et collabore à des revues comme Le Chat noir ou Le Décadent. Il se crée un personnage, provocateur et scandaleux. Il affiche son homosexualité et son goût pour les lutteurs de foire, il est déjà apparu en maillot rose avec le caleçon en peau de panthère de son ami, le lutteur Marseille. Il se veut dandy en même temps qu’explorateur du vice et de la vulgarité, ce qui lui vaux tout le mépris de Montesquieu. Sa santé se dégrade à cause  de l’abus des drogues, et il meurt le 30 Juin 1906 Il est inhumé le 4 juillet à Fécamp.