Un jour, Une histoire du 30 Janvier

Publié le 30 janvier 2015

Retour sur la guerre de 100 ans qui a opposé les Anglais aux français.

Henri V, roi d’Angleterre fut encouragé par des religieux à entrer en guerre contre la France, afin de détourner l’attention des conflits intérieurs. Pourtant il avait 3 points majeurs à régler :

La restauration de la paix dans le royaume

L’apaisement du schisme dans l’Église ; (séparation d’un groupe religieux en deux)

Le rétablissement du prestige de l’Angleterre en Europe

Mais il y a eu  une période ou le roi d’Angleterre se préoccupe plus de la paix à l’intérieur de son pays que de la guerre contre les Français. Mais en 1417 la guerre est relancée à une échelle plus large. La Basse-Normandie est rapidement conquise et Rouen, coupée de Paris, est assiégée. En janvier 1419, Rouen tombe et Henri installe son gouvernement au château de Rouen, en août, les Anglais sont aux portes de Paris.

30 Janvier 1419 : par lettres délivrées,  « dans sa bonne ville de Rouen », le roi d’Angleterre Henri V, qui se dit « Henri, roi d’Angleterre et de France », donne à un chevalier anglais, Christopher Curwen, le château et la terre de Cany-Caniel en Haute Normandie. Avec le domaine qui en dépend dans le bailliage de Caux, lesquels appartenaient au duc Jean II d’Alençon et à sa sœur Catherine, duchesse de Bavière.