Un jour Une histoire du 29 janvier

Publié le 29 janvier 2015

Le Monument aux Bourgeois de Calais est un groupe statuaire d’Auguste Rodin commandé par la Ville de Calais où a été inauguré le premier exemplaire en bronze en 1895.  Il  a été édité en onze autres exemplaires en bronze dans le courant du xxe siècle.  Il existe donc douze éditions originales en bronze des Bourgeois de Calais. L’une des œuvres les plus célèbres d’Auguste Rodin.

Cette statut  représente six habitants de Calais victimes d’un marché imaginé par le roi d’Angleterre Édouard III : le sacrifice de ces six hommes pour laisser la vie sauve à l’ensemble des habitants de la ville sur le point d’être conquise par les Anglais.

Cet épisode de la guerre de Cent Ans est établi sur la foi du récit du chroniqueur médiéval Jean Froissart dans l’ouvrage Les Chroniques de France.

Édouard met le siège devant la ville de Calais dont la garnison commandée par le chevalier Jean de Vienne résiste héroïquement à l’armée du roi d’Angleterre. Après onze mois de siège, la cité affamée négocie sa reddition. Édouard III, fatigué et énervé par la longue résistance calaisienne, accepte que six bourgeois lui soient livrés afin d’être exécutés. C’est à ce prix qu’il laissera la vie aux habitants toutefois contraints de déserter leur ville une fois les Anglais arrivés. Son épouse parvient cependant à le persuader d’épargner la vie de ces six malheureux, désespérés, venus devant le souverain en chemise, la corde au cou, les clefs de la ville et du château en mains. Finalement Édouard épargne la vie d’Eustache de Saint-Pierre et de ses cinq compagnons d’infortune.