Un jour, Une histoire du 27 Mars

Publié le 27 mars 2015

Louis-Charles de France  est né le 27 mars 1785. C’était le second fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette, duc de Normandie, dauphin de France à partir de 1789, puis prince royal pendant seulement 1 an . Après la mort de son père, en 1793, et suivant l’ordre dynastique, il est reconnu comme titulaire de la couronne de France sous le nom de Louis XVII par les puissances coalisées et par son oncle, futur Louis XVIII.

 D’après certains historiens, comme le biographe Bernard Vincent, une rumeur s’est répandue à la naissance de l’enfant, selon laquelle il ne serait pas le fils de Louis XVI mais d’Axel de Fersen, gentilhomme suédois qui nourrissait un amour platonique pour la reine

Il passe sa première enfance à Versailles, entouré d’une nombreuse Maison, comprenant de très nombreux serviteurs attachés à sa personne.

Après la journée du 10 août 1792, Louis-Charles est emprisonné avec ses parents à la Prison du Temple et perd son titre de prince royal. Il est confié plus particulièrement à la garde de son père, qui poursuit son éducation avant d’en être séparé, lorsque le roi est exécuté, au matin du 21 janvier 1793.

Aux yeux des royalistes, Louis-Charles succède à son père, guillotiné, le 21 janvier 1793, en vertu du principe selon lequel la continuité dynastique est automatique en France (un nouveau roi succède au roi précédent dès l’instant de la mort de ce dernier). Sous le nom de Louis XVII, il est reconnu comme tel par le comte de Provence, frère cadet de Louis XVI et futur Louis XVIII, alors émigré à Hamm, près de Dortmund, en Westphalie. Les Vendéens et les Chouans, mais aussi de fidèles royalistes dans d’autres provinces, se battirent en son nom. Leurs étendards portaient l’inscription : « Vive Louis XVII ».