Un jour, Une histoire du 27 Février

Publié le 27 février 2015

René Madec né le 27 février 1736 .

C’était un marin et un aventurier, né et mort à Quimper. Il s’embarque dès l’âge de 11 ans et navigue sur les bateaux de la Compagnie des Indes.

En 1750, il part de  Lorient pour Pondichéry. Ce séjour de quelques mois l’imprègne pour toujours des charmes de l’Inde ; la route vers l’Europe est ponctuée d’une escale de deux mois au Brésil, alors aux mains des Portugais. Il rejoint l’armée de Joseph François Dupleix qui affronte les troupes britanniques, parties à la conquête du territoire indien, direction Trichinapaly.

En 1756, la guerre reprend entre les belligérants, Madec regagne Pondichéry à bord du Duc d’Orléans, après avoir servi dans la marine de commerce, il entre dans la marine de guerre. Quand il apprend que son escadre va regagner l’île Maurice , il décide de déserter et il gagne le continent à la nage.

En 1760, Lally-Tollendal, qui se trouve dans une situation délicate, fait appel au Breton dont il a entendu parler des exploits et de sa témérité et le fait entrer aux grenadiers à cheval.

Madec est fait prisonnier par les Britanniques et enfermé au fort de Madras. Afin de sortir de prison et de ne pas y mourir de faim, il accepte, ainsi qu’une centaine de prisonniers français, de s’engager dans les troupes ennemies, il est envoyé à Calcutta où il reste en garnison pendant un an. Il met ce temps à profit pour étudier les dialectes locaux, les coutumes et la situation politique du pays.