Un jour, Une histoire du 26 Mars

Publié le 26 mars 2015

Le combat des Trente est un fameux épisode de la guerre de Succession de Bretagne qui se déroula le 26 mars 1351 sur la commune de Guillac (Morbihan).

 

Pendant la guerre de Succession de Bretagne, Josselin est aux mains de Jean de Beaumanoir, partisan de Charles de Blois alors que Ploërmel est tenu par l’Anglais Robert Bemborough, partisan des ducs de Bretagne de la maison de Montfort. Un jour que Beaumanoir se rend traiter avec Bemborough, il aperçoit des paysans bretons maltraités par des soldats anglais. Outré, il s’en plaint à son adversaire. La dispute qui s’ensuit conduit les deux hommes à déterminer les modalités d’un duel destiné à régler l’attribution du territoire.

 

Le 26 mars 1351, un combat épique se déroule près du « chêne de Mi-Voie », entre Ploërmel et Josselin. Les trente et un Bretons de Jean IV de Beaumanoir s’immortalisent en luttant contre les trente et un hommes.

Bemborough et huit de ses hommes sont tués, ainsi que six hommes de Beaumanoir. D’après la légende, ce dernier aurait, épuisé par la chaleur, le combat et le jeûne, réclamé à boire, ce à quoi on lui aurait répondu « Bois ton sang, Beaumanoir, la soif te passera ». Cette parole demeurera la devise des Beaumanoir.

 

L’issue du combat ne règle en définitive rien : deux jours plus tard, l’essentiel des combattants vainqueurs, partisans de Charles de Blois, sont pris dans une embuscade et ils sont tués, pour la plupart. La guerre de succession, commencée en 1341, va continuer jusqu’en 1365 et, finalement, c’est le camp des Montfort qui l’emporte avec le fils de Jean de Montfort,Jean IV.