Un jour, Une histoire du 22 Avril

Publié le 22 avril 2015

Escal’Atlantic est un centre d’interprétation sur l’histoire des paquebots transocéaniques, situé en France sur la commune de Saint-Nazaire.

Il s’agit d’une infrastructure  couvrant 3 700 m2, et comporte près de 200 objets de collection, provenant de paquebots construits à Saint-Nazaire entre la fin du xixe siècle.

 

Les paquebots ont fortement marqué l’histoire de la ville, à la fois port transatlantique de 1862 à la veille de la Seconde Guerre mondiale, et haut lieu de la construction navale. Le 14 avril 1862, le paquebot La Louisiane quitte Saint-Nazaire pour inaugurer la première ligne régulière de la Compagnie générale transatlantique, Saint-Nazaire – Veracruz au Mexique. Saint-Nazaire est ainsi tête de ligne pour des liaisons régulières vers l’Amérique centrale et les Antilles ; les paquebots transportent passagers, marchandises et troupes. Malheureusement,  la Seconde Guerre mondiale mettra fin à l’histoire transatlantique de Saint-Nazaire. La ville restera connue comme le berceau des transatlantiques géants puisque la quasi-totalité des paquebots transatlantiques français aura été construite à Saint-Nazaire comme ”Île-de-France” (1927), ”Normandie” (1935) ou ”France” (1962) mais aussi le célèbre ”France” de 1912, surnommé « Versailles de l’Atlantique ». Les chantiers navals de Saint-Nazaire ont construit 121 paquebots (de ligne et aujourd’hui de croisière), dont 36 pour la seule Compagnie générale transatlantique. La décision de créer à Saint-Nazaire un lieu culturel et touristique, dédié à la découverte des paquebots de ligne, s’inscrit logiquement dans cette longue histoire. Escal’Atlantic est inauguré le 22 avril 2000.