Un jour, Une histoire du 21 Mai

Publié le 21 mai 2015

Georges Desdevises Du Dézert, né à Lessay en Normandie  le 21 Mai 1854, est un historien, romancier, poète et critique littéraire français connu aussi sous le pseudonyme de Jean Lalouette.

Docteur en droit, il envisage d’abord une carrière juridique et ses premiers ouvrages sont des thèses de licence et de doctorat. Inscrit comme avocat à la Cour d’appel de Caen, il ne plaida pourtant qu’une seule fois. Il devient chargé de cours d’histoire au lycée de Lorient en 1878, date du début d’une brillante carrière dans l’enseignement qui le mène au Mans, à Tours, à Rennes, de nouveau Caen, puis enfin à Clermont-Ferrand.

Malgré ses nombreux déplacements il est resté très attaché à sa région natale. S’il a ainsi collaboré avec divers journaux locaux comme  L’Almanach de la France, où il signait sous le pseudonyme de Jean Lalouette, il est surtout connu pour être l’auteur de Mon vieux Lessay, le pays, les gens, la vie. Il y décrit avec humour la vie des habitants du canton de Lessay, au xixe et xxe siècles. Il y évoque ainsi le poids des coutumes et croyances locales.

Georges Desdevises Du Dézert est également l’auteur d’essais philosophiques, de satires normandes ou de romans à caractère historique, comme Jean Hochet, ouvrage en langue bas-normande ou encore  Le Citoyen représentant du Peuple, biographie romancée de Lecarpentier. Enfin, à la toute fin de sa vie, il publie un émouvant et ultime sonnet où il dit adieu à tout ce qui avait été sa joie de vivre.