Un jour, Une histoire du 20 janvier

Publié le 20 janvier 2015

Geoffroy V d’Anjou, dit   Plantagenêt, fut comte d’Anjou et du Maine, et, plus tard, duc de Normandie le 20 janvier 1144

Il est surnommé Plantagenêt à cause du brin de genêt qu’il avait l’habitude de porter à son chapeau.

 

Il devient  duc de Normandie quand le roi Henri Ier d’Angleterre meurt en 1135, laissant son trône sans héritier mâle.  Étienne de Blois, s’empare du trône d’Angleterre et du même coup du duché de Normandie. Geoffroy concentre son attention sur la conquête de la Normandie suite à cela. Après une  tentative ratée en 1135, il entama, à partir de 1136, une conquête systématique, qui allait durer onze ans.

 

La possession de la Normandie jouait un rôle décisif dans le succès de l’expédition militaire qu’entreprend le fils d’Henri pour obtenir la couronne. Avec ces possessions, Geoffroy devient le plus puissant vassal du roi de France. Les rentrées annuelles du trésor normand sont alors évaluées à 260 000 livres, soit autant que le trésor royal.

A cette époque, Geoffroy considère alors la Normandie comme une dépendance de l’Anjou.Par conséquent 2 autre types de monnaie circulaient en Normandie, l’angevine et la mancelle. Pour régler le problème, il fait fermer les ateliers monétaires de Bayeux et Rouen.

Geoffroy se retrouve face à  trois révoltes de barons en Anjou qu’il va sévèrement réprimander. Il faudra trois ans de siège pour que tombe la place de Montreuil-Bellay. Plus tard, la menace de rébellion ralentit son avance en Normandie, et les anglais non pas besoin d’intervenir.