Un jour, Une histoire du 19 Juin

Publié le 19 juin 2015

Lors de la guerre de Sécession américaine, un combat naval opposa le 19 juin 1864 un navire de la marine confédérée, le CSS Alabama à un navire de la marine de l’Union, l’USS Kearsarge au large du port  de Cherbourg en basse Normandie . Ce combat naval se conclut par le naufrage du navire sudiste. Cet épisode est connu aux États-Unis sous le nom de Battle of Cherbourg.

 

La corvette sudiste CSS Alabama  a sillonné pendant près de deux ans l’Atlantique et l’océan Indien. Ce bâtiment corsaire, dont les officiers étaient des marins confédérés mais l’équipage majoritairement anglais, arraisonna 447 navires marchands et en brûla 521. Il avait une seule fois affronté un navire de l’US Navy.

Le 11 juin 1864, l’Alabama se présenta devant le port de Cherbourg pour y effectuer des réparations nécessitant une mise en cale sèche. Son commandant demanda donc à entrer dans l’arsenal. Le consul des États-Unis, avertit aussitôt le ministre des États-Unis en France ; ce dernier alerta par télégraphe l’USS Kearsarge, qui se trouvait aux Pays-Bas. L’Alabama attendait toujours l’autorisation d’entrer dans l’arsenal quand, le Kearsarge arriva devant la grande digue protégeant la rade de Cherbourg. Aussitôt, le commandant décida de l’affronter. Le combat a fait trente victimes. L’Alabama a perdu 29 hommes. Certains ont été tués lors du combat, d’autres se sont noyés et quelques-uns sont morts de leurs blessures. A bord du Kearsarge, on a compté trois blessés.