Un jour, Une histoire du 18 Février

Publié le 18 février 2015

Marcel Landowski est un compositeur français d’origine polonaise, né le 18 février 1915 à Pont-l’Abbé (Finistère).

 

C’est le fils du sculpteur, Paul Landowski, le créateur du Chris Rédempteur, cette statut dominant la ville de Rio de Janeiro au Brésil. Par sa mère, il est l’arrière arrière-petit-fils du compositeur Henri Vieuxtemps. Il a également 2 sœurs, Nadine et Françoise Landowski, qui deviennent peintres elles aussi.

 

Marcel Landowski montre très jeune qu’il a un talent  pour la musique et prend des leçons de piano. Il entre au Conservatoire de Paris, où il compose ses premières pièces et travaille la direction d’orchestre. Il aura de nombreuses rencontres culminantes pour sa carrière, notamment avec le  compositeur Arthur Honegger dont l’influence se ressentira dans plusieurs de ses œuvres.
De 1970 à 1975, ses responsabilités ne lui laissent plus le temps de composer ; il reprit alors en écrivant un concerto et un oratorio.

Il a écrit cinq symphonies et une dizaine de concertos pour divers solistes. Il donna souvent un sous-titre à ses œuvres montrant son inspiration poétique.

 

Avec sa femme Jacqueline Potier-Landowski, pianiste réputée, Marcel Landowski eut trois enfants : Manon, danseuse de ballet, chanteuse et comédienne ; Marc, architecte et artiste peintre et Anne, nommée entre autres directeur de la musique et de la danse au ministère de la Culture.

 

Bref, Depuis toujours, la famille Landowski donne naissance à des artistes