Un jour, Une histoire du 17 Mars

Publié le 17 mars 2015

c de Cambrai est à la fois basilique et ancienne église métropolitaine (ancien siège de l’archevêché de Cambrai.

L’ancienne cathédrale de Cambrai ayant été détruite pendant la Révolution,

Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 9 août 1906.

 

En 1054 Liébert, évêque d’Arras et de Cambrai, partit en pèlerinage à Jérusalem, mais il ne dépasse pas  Chypre et rentre  à Cambrai sans avoir vu les lieux saints. En compensation il recrée dans sa ville, aussi fidèlement que possible, les lieux du pèlerinage de Jérusalem.

 

La basilique de Neuvy-Saint-Sépulchre, construite à l’image du Saint-Sépulcre de Jérusalem à la même époque, donne une idée de ce que devait être l’édifice de Cambrai.

 

Cette première église fut remaniée ou reconstruite à de nombreuses reprises : réparée après un incendie en 1145 et en 1553, puis agrandit et enfin rebâtie, en 1695 le chœur est reconstruit, puis après c’est au tour de la nef. Tout ça pour donner le résultat qu’on connaît aujourd’hui.

En janvier  l’abbaye est transformée en hôpital de galeux.

Après avoir servi de grange, l’église du Saint-Sépulcre est transforme en temple. L’église est finalement vendue comme bien national à un marchand.

 

En 1823 il fut décidé d’ériger un monument funéraire à Fénelon dans la cathédrale. C’est David d’Angers qui fut chargé de sculpter le bloc de marbre offert par Louis XVIII.