Un jour, Une histoire du 14 Avril

Publié le 14 avril 2015

Prétextat de Rouen, mort le 14 avril en 586 à Rouen.

C’était un homme d’Église de l’époque mérovingienne, évêque de Rouen durant la période de guerre entre rois mérovingiens des années 570 et 580 ; sa mort par assassinat est peut-être due à la reine Frédégonde de Neustrie ce qui représente le Nord Ouest de la France actuelle.

Prétextat est évêque de Rouen pendant la lutte sanglante, appelée « faide royale ».

En 575, après l’assassinat de son époux, Brunehilde, reine des Wisigothes, est amenée à Rouen alors qu’elle est prisonnière de Chilpéric roi des francs à cette époque. L’année suivante, Mérovée, qui est considéré comme le second roi des francs, et Brunehilde se marient devant l’évêque Prétextat.

Chilpéric convoque alors à Paris un concile d’évêques, devant lequel il fait comparaître Prétextat , l’accusant d’avoir violé les lois canoniques mais aussi d’avoir voulu, le faire assassiner et d’avoir monté le peuple contre lui. Prétextat est défendu par Grégoire de Tours, évêque de Tours, mais en vain. L’évêque de Rouen est condamné à l’exil sur l’île de Jersey.

La mort de Chilpéric, en 584 permet à Prétextat de rentrer à Rouen, rappelé, « par le clergé et par le peuple ». Le frère de Chilpéric, Gontran, prend en charge le sort de Frédégonde et de son fils nouveau-né, Clotaire. Il écarte cependant de la cour Frédégonde qui s’établit d’abord dans une villa royale proche de Rouen.

 

Prétextat est assassiné, au pied d’un autel, par un serf qui aurait touché 100 sous d’or de Frédégonde.