Un jour, Une histoire du 13 février

Publié le 13 février 2015

13 février 1420 : Attentat de Champtoceaux. Les comtes de Penthièvre,  fief breton situé au nord du duché, entre Saint-Malo et Saint-Brieuc enlèvent le duc de Bretagne.

 

Ceux-ci n’avaient pas renoncé à régner sur la Bretagne. Invité à une fête qu’ils donnaient à Champtoceaux en 1420, Jean V, qui était le duc de Bretagne à ce moment,  s’y rendit. Mais c’était un gué tapant, et le duc  fut arrêté sur l’ordre de Margot de Clisson (comtesse douairière de Penthièvre), détenu et menacé de mort.

 

Cet enlèvement sans précédent alors émut les princes européens, mais ce n’est pas pour autant que la cour de France agit pour sa libération. Mais l’action de sa femme, la duchesse Jeanne de France, et des barons bretons lui permit de retrouver sa liberté à la suite du siège de Champtoceaux.

 

C’est lors de cette libération que la citadelle de Champtoceaux fut entièrement détruite. Jean V voulait que l’on arrache tous les murs de sa « prison » jusqu’aux fondations.

 

Les Penthièvre son convoqués devant le Parlement et les États de Bretagne à Vannes en septembre 1420. Ils font défaut et la sentence définitive du 16 février 1425 les condamne à la confiscation de tous leurs biens qui sont réunis au domaine ducal. Guillaume de Châtillon Blois, donné comme otage par ses frères, restera 28 ans de 1420 à 1448 détenus par le pouvoir ducal.