Un jour, Une histoire du 06 Février

Publié le 6 février 2015

Paul Sébillot né le 6 février 1843 est un ethnologue, écrivain et peintre français, originaire de Bretagne. Nombre de ses travaux sont consacrés à sa province d’origine.

 

Il est issu d’une ancienne famille bretonne et d’une lignée de médecins depuis son arrière-grand-père. Son père Pierre Sébillot a fait l‘objet d’une citation pour son dévouement pendant l’épidémie de choléra de 1832 à Saint-Cast-le-Guildo ; il devient maire de Matignon en 1848. Très intéressé par la peinture, il prend des cours auprès d’Augustin Feyen-Perrin et, en 1870, il expose au Salon une toile intitulée Rochers à Marée Basse.

 

Sébillot va poursuivre son activité jusqu’en 1883, période pendant laquelle quatorze de ses tableaux sont exposés aux salons de Paris et deux à l’exposition universelle de Vienne en 1873. Son inspiration se trouve largement sur le littoral breton.

Parallèlement il entame une carrière littéraire par la publication en 1875, de La République, c’est la tranquillité dont le succès nécessite deux rééditions la même année. Dès lors ses publications vont être régulières.

En 1905, il est nommé président de la Société d’anthropologie.

Il a été membre de nombreuses associations ou sociétés savantes, par exemple : la Société des gens de lettres, la Société de linguistique, la Société d’anthropologie, la Société archéologique, la Société archéologique du Finistère, l’Association des journalistes républicains, la Société d’ethnographie et d’art national, la Société du Folklore wallon, etc…

Un prix littéraire portant son nom est remis chaque année en même temps que le prix Claude Seignolle lors du salon du Livre des légendes à Botmeur. Il récompense une œuvre relative au folklore français.