Un jour, Une histoire du 05 Mai

Publié le 5 mai 2015

Saint Maurand de Douai, né dans  Le comté de Ponthieu, qui représente maintenant Abbeville.

Il s’agit d’un des saints patrons de Douai, fêter  le 5 mai.

C’était le quatrième enfant et seul fils de Sainte Rictrude de Marchiennes, et d’Adalbaud, seigneur d’Ostrevent, Chancelier de Thierry II . Ses soeurs sont également des saintes. Il s’agit de  saint Eusébie,  Adalsinde, et Saint Clodoswinthe.

Il est baptisé par Saint Riquier. Lorsqu’il a été influencé par la pensée de saint Amand, il devient moine et fonde en 674 le monastère de bénédictins à Breuil ou sur ses terres à proximité de l’actuelle Merville.

En 680, il recueille saint Aimé, qui deviendra un des saints de la ville,  chassé de son diocèse de Sion par Thierry III. Devant les mérites de l’ancien évêque, il décide de lui confier la direction du monastère de Merville. À la mort de son ami, il reprend la crosse et meurt le 5 mai 701 (ou 702).
En 900, ses reliques sont transférées à l’église Saint-Jacques de Douai et gardées par la Collégiale Saint-Amé.

 

Une sculpture du xviie siècle  de saint Maurand se retrouve dans  l’église Saint-Jacques de Douai en pierre peinte et dorée. Il est représenté assis, les pieds sur un socle, couronné avec dans sa main droite un sceptre et dans sa main gauche une maquette de la Collégiale Saint-Amé.