La revue de presse du lundi 26 mai

Publié le 26 mai 2014

On commence  cette revue de presse avec des informations du journal  La Voix du Nord. Un mot sur les élections Européennes : le FN large vainqueur dans le Nord-Pas-de-Calais. Si le Front National devient au soir des européennes le premier parti de France, cette pole position est largement amplifiée dans la circonscription Nord-Ouest  avec un score proche de 34 %. Le parti d’extrême droite fait plus que tripler son score qui était de 10,18% de 2009. La montée du FN, si elle se poursuit, en fait un possible vainqueur des prochaines régionales car son nombre de voix est supérieur à l’addition des suffrages de l’UMP et de l’UDI comme au total du PS, du Front de gauche et des écologistes.

 

 

On poursuit avec un article du journal Ouest France. Le parc éolien de la baie de Saint-Brieuc pourrait être doté de machines plus puissantes, mais moins nombreuses. C’est ce que déclare Ailes marines, le porteur du projet. L’entreprise prévoyait d’implanter cent machines de 5 MW chacune. Mais Areva a depuis développé une turbine de 8 MW. Ailes Marines réfléchit donc très sérieusement à l’option de ces machines plus puissantes. Pour une production constante de 500 MW, cela ferait tomber le nombre d’éoliennes à 62 aulieu de 100. Ce changement de machines permettrait aussi au porteur de projet d’opter pour une nouvelle solution de fondations, constituées d’énormes blocs de béton qui passent moins bien auprès des pêcheurs qui ont accepté le projet.

On termine avec la news insolite du jour et le site planet.fr. Un poisson rare a récemment été découvert au large de la Caroline du Nord, sur la côte Atlantique des Etats-Unis. Long de 80 centimètres, l’animal ressemble à la fois à un thon et à un espadon, avec une nageoire dorsale imposante. Trouvé échoué sur une plage, le poisson a étonné son monde par son aspect féroce. Selon le peu d’informations dont disposent les scientifiques au sujet du poisson, ce dernier vivrait dans les profondeurs de l’Atlantique et se nourrirait exclusivement de viande. Après avoir immortalisé la scène, le plagiste qui l’a découvert, a relâché le poisson qui est reparti immédiatement vers le large.