Revue de Presse du 19 novembre 2014

Publié le 19 novembre 2014

TER

De nouveaux TER pour les Pays de la Loire

C’est en effet ce qu’annonce Ouest France.
20 TER nouvelle génération Régiolis destinés aux Pays de la Loire, seront bientôt en service.

Mais déjà 2 ont été livrés au Technicentre SNCF de Nantes et devraient circuler à partir de février.
Leur particularité ? Être des trains mi-électrique, mi-diesel. Ce qui les rendent plus souples et plus économiques sans oublier qu’ils sont accessibles à 100% aux fauteuils roulants.

 

Ces rames ont été fabriquées par Alstom Transport en Alsace.
Malgré un investissement de 147.6 millions d’euros la Région souligne que cela représente tout de même un gain d’environ 20% en terme de consommation d’énergie.
Les sans abris souhaitent qu’il fasse froid !

De coutume, les SDF du Nord ont la possibilité d’être hébergés par la ville dès le 1er novembre. Mais cette année le dispositif n’a pas été encore déclanché et le sera uniquement lorsqu’il y aura un ressenti de -5°C.

Les associations et les sans abris du Nord sont indignés et attendent avec impatience leurs 482 places.

Pourtant vendredi dernier 563 personnes ont fait appel au SAMU, selon Eric Delhaye son président.
La Voix du Nord note non seulement que la circulaire de 2012 obligeant l’Etat à proposer des solutions quand des campements sont démantelés, n’est pas respectée mais en plus, la gestion de l’urgence au thermomètre est sensée être terminée depuis mars dernier.

On ne sait pas encore si des lits seront disponibles mais ont sait déjà que le 31 mars marquera la fin de ces hébergements. Si hébergements, il y a.

 

Boulogne se vide de ses chalutiers.

Selon la Voix du Nord Boulogne tire la sonnette d’alarme. Après le départ cette année de 2 chalutiers partis en Irlande, c’est au tour du « Notre-Dame-de-Foy » et de « Maria-Magdalena » se quitter le port. Et un 5ième bateau est en phase de signer son départ.
Ces 2 bateaux partiront, pour l’un à la Rochelle et pour l’autre dans le golfe de Gascogne. Les 2 seront détenus par des Espagnols.

Olivier Leprêtre, président du comité régional n’ose même pas se projeter dans les 2 prochaines années. Mais pour Thierry Missonnier, directeur de From Nord, l’organisation de producteur boulonnaise, il faut rester positif. L’important est de garder les droits à produire et espérer qu’un jour l’activité reprenne.

Eloïse Weymar