Revue de Presse du 17 novembre 2014

Publié le 17 novembre 2014

NPDC

 

Plus d’un milliard d’euros de fonds européens pour la région Nord-Pas-de-Calais.

La Voix du Nord annonce que jusqu’en 2020 la région Nord-Pas-de-Calais bénéficiera d’une enveloppe de plus d’un milliard d’euros.
Une partie des fonds seront utilisés pour l’extension du Nausicaà, le Centre national de la mer à Boulogne.
Cette enveloppe servira aussi pour l’innovation, le numérique et la transition énergétique.

Selon Rudy Elegeest, vice président aux finances du Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, ce fond d’aide servira au financement de 2 gros postes : celui du Fonds Européen de développement régional et celui du Fonds social européen.

Mais une question subsiste : que deviendront les programmes négociés par chacune des Régions quand la carte de ces Régions sera modifiée ?

Grève des pompiers dans le Calvados. 

La grève continue chez les pompiers du Calvados.

Depuis jeudi une grève illimitée s’est mise en place. Le journal Ouest France nous informe qu’aujourd’hui aura lieu l’audition d’un délégué syndical au commissariat de police. Ce qui relance la mobilisation.

Le motif de son audition : un dépôt de plainte consécutif à la pose de banderoles sur les murs des différentes casernes.

Mais cette convocation est vue comme une provocation. Une nouvelle mobilisation de soutien aura donc lieu demain à partir de 14h devant le commissariat de Caen.

Le mât de mesure du champ éolien de Fécamp mis à l’eau au Havre.

Le futur champ éolien offshore de Fécamp, s’est vu remettre son premier ouvrage attribué à EDF-EN. Il franchira l’écluse François 1er du port du Havre.
Ce mât de mesure a pour but de servir à l’établissement des cartes de vents. Il mesure 90 mètres et a été construit par le terminal de Bougainville, d’après le site Mer et Marine.
Par la suite il servira à la construction des 83 machines qui seront implantées sur le site normand.

La production en chaine devrait débuter en 2016 mais en attendant ce mât a permis de tester la manutention de ces nouvelles fondations.
Ayant été construit à quais, il a été levé et mis à l’eau par les grues de 1000 tonnes du navire heavy lift Lone. Par la suite il sera remorqué vers Fécamp.

 

Eloïse Weymar