La revue de presse du 11 novembre 2014

Publié le 11 novembre 2014

14_53158-SPINDRIFT_2

 

Yann Guichard suit de près Loick Peyron dans la route du Rhum.

Hier, Ouest France annonçait que Yann Guichard avait franchit la ligne d’arrivée à 19h20 et ce, quelques heures après le grand gagnant de la 10ème édition, ce qui le place à la 2ème marche de la course.

Aujourd’hui c’est au tour de Sébastien Josse de se placer à la 3ème marche du podium.
C’est à 4h47 que le skipper et son bateau Edmond de Rothschild ont franchit la ligne d’arrivée.
Malgré un multi de 70 pieds, considéré comme faisant parti des plus « petits bateaux » de la flotte Ultime, Sébastien Josse a réussi à devancer Lionel Lemonchois avec qui, il a été en lutte toute la semaine.

Le skipper ne manque pas de souligner que malgré la petite taille de son bateau, il ne s’est jamais senti en danger. Et cela a été « beaucoup de bonheur » pour lui.


Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres !

Paris-Normandie nous annonce que cet après-midi aura lieu à Notre-Dame-de-Lorette dans le Pas-de-Calais, l’inauguration d’un mémorial en l’honneur des 580 000 combattants disparus pendant la 1ère Guerre Mondiale (1914-1918).

À partir de 15h30 près de la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette se tiendra pour le centenaire de la 1ère guerre mondiale « un Anneau de la Mémoire » qui réunira désormais les 500 plaques représentant les milliers de soldats classés par ordre alphabétique, sans distinction religieuse ni même de nationalité.

Pour François Hollande, cette anneau montre qu’il est possible à des nations qui se sont fait la guerre de se retrouver pour honorer ensemble leurs soldats.

 

On clos cette revue de presse avec une information qui nous concerne tous ou presque.

La voix du Nord annonce qu’en effet les tarifs des péages pourraient bientôt baisser. En décembre sera présenté au conseil des ministres le projet de loi portant sur l’activité des sociétés autoroutières.
Selon la ministre de l’économie Emmanuel Macron, les sociétés autoroutières sont en situation de « rente ». Le journal souligne que les péages augmentent plus vites que les prix depuis la privatisation de 2006.

Le premier ministre ajoute que les tarifs seront revus à la baisse là où cela sera possible.


Eloïse Weymar