Le revue de presse du Mercredi 6 Mai 2015

Publié le 6 mai 2015

maxnewsworldthree691624

Le directeur de la police nationale en colère contre la compagnie de CRS de Saint-Brieuc

Le directeur général de la police nationale était à Saint-Brieuc hier pour dire son mécontentement après la journée du 30 avril,ou 44 CRS sur 74 s’étaient fait porter pâle lors de la venue de François Hollande . Une façon de revendiquer un peu de repos et une hausse des indemnités selon Ouest France.
A plusieurs reprises des syndicats policiers se sont fait l’écho des effets du renforcement de Vigipirate sur les compagnies de CRS, aujourd’hui « épuisées ».
Faute de pouvoir revendiquer par le moyen de la grève, les CRS multiplient ce genre de mobilisation. L’épidémie de congés maladie a été remarquée dans une dizaine de compagnies à travers la France, ces dernières semaines. Pour le moment, le gouvernement propose deux euros de plus par jour pour leur prime d’éloignement, alors que que la hausse exigée se monte à 17 euros.

neuf-rennais-de-retour-sans-encombres

Partis au Népal pour un trek, neuf randonneurs de Rennes sont rentré en France

Ils sont saint et sauf ! Les 9 neuf rennais ont fait leur retour sur le vieux continent en fin de semaine dernière, après avoir vécu le séisme au Népal sur le Manaslu, huitième plus haut sommet du monde d’après Ouest France
Le groupe se trouvait à environ 5 000 m d’altitude lorsque la terre a tremblé, samedi 25 avril. « On a senti le sol vibrer, mais on était du bon côté de la montagne », explique Emmanuel Bouju.
Parallèlement Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères a annoncé que 4 français étaient officiellement morts lors du séisme et que 30 étaient toujours non localisé. Au total déjà plus 7000 personnes ont perdu la vie pendant cette catastrophe.

image_content_general_18781222_20150506052722

On finis avec une question et y aura-t-il des détectives en Normandie pour lutter contre les déchet laisser à l’abandon ?
L’idée séduira-t-elle l’une des 3 220 mairies de Normandie (1 419 en Haute-Normandie et 1 801 en Basse-Normandie) ? En tout cas, pour la mairie de Roubaix (Nord) c’est oui ! Elle compte donc utiliser des détectives privés pour lutter contre des dizaines de dépôts d’ordures sauvages, a fait savoir hier la municipalité selon Paris-Normandie. Ainsi, après s’être assurée de la validité juridique du projet, la mairie procède actuellement aux auditions et à la sélection des détectives, pour une mise en service du plan « avant l’été ». Le rôle des détectives sera d’établir des preuves pouvant identifier clairement les Roubaisiens indélicats, notamment par le biais de photos ou de vidéos. A Roubaix, ville de 95 000 habitants voisine de Lille, on dénombre une cinquantaine de dépôts d’ordures sauvages, selon la même source.