La revue de presse du Lundi 15 Juin 2015

Publié le 15 juin 2015

J-2 avant le début des épreuves du Bac pour les lycéens français et Normands..

A vos crayon jeune ! A partir de Mercredi 33 609 haut-normands tenteront de décrocher le Graal du Lycéen selon Paris-Normandie. Autrefois synonyme de porte d’entrée dans le monde du travail, le bac n’est plus aujourd’hui une fin en soi. Simple formalité pour près de 90 % des étudiants.

Pour les lycées par contre Le baccalauréat nécessite une organisation rigoureuse, où tout doit être « réglé comme du papier à musique »,  explique Stéphane Bourgeois, proviseur adjoint du lycée Thomas-Corneille à Rouen.

Au niveau des infos pratique, pour ceux qui n’aurait pas trop eu la tête à la révision ces derniers temps…Les centres d’examens sont d’ores et déjà équipés de détecteurs de portables, ainsi que de capteurs et de brouilleurs de tout réseau Internet, Wi-Fi ou Bluetooth….

Le plus jeune Candidat de l’académie de Rouen à 15 ans, le plus anciens en 59…

Enfin le plus important Les résultats seront connus le 7 juillet….  Les oraux de rattrapage auront lieu les 9 et 10 juillet.

 

Boulogne-sur-mer à finis ses études elle, et attends maintenant 2016 pour voir naître des projets d’envergures

Boulogne va faire peau neuve…. et selon La voix du Nord plusieurs projets sont prévus…

Avec l’agrandissement des  jardins de Nausicaá . Une promenade surélevée, en bois,  afin d’offrir une terrasse surplombant la Liane mais aussi un kiosque à musique et des espaces de détente.

Un funiculaire en forme d’un serpent de mer qui relierait Nausicaá au Calvaire des Marins dans un premier temps, puis pourrait étendre ses câbles jusqu’à la gare maritime.

Un complexe hôtelier avec deux hôtels de la même chaîne mais de standings différents.

Et enfin pour finir un lieu qui devrait ressembler à un auditorium afin de donner un peu de place à l’innovation et la création… Rendez-vous en 2016 pour un Boulogne 2.0

 

On finis en prenant un peu d’altitude avec  la « bagarre » du plus haut sommet des Monts d’Arrée qui se joue à quelques centimètres.

Tuchen Kador, sur la commune de Botmeur ou Roc’h Ruz sur celle de sur Plounéour-Ménez… ? Qui est le toi breton?

En 2005, Des géomètres du centre des finances de Morlaix ont, par curiosité, mesuré avec un GPS, les sommets des Monts d’Arrée.

Les cartes de l’Institut régional de géographie, donnaient alors le Tuchen Kador , comme toit de la Bretagne.

Mais quelques années plus tard, ils découvrent que trois monts, distants à vol d’oiseau de 7 km, ont presque la même hauteur, à douze centimètres près !

Il y a  Roc’h Ruz, qui culmine à 385,01 m et celui du Roc’h Trévézel, atteignant les 384,89 m. À Botmeur, l’altitude du Tuchen Kador est mesurée à 384,91 m. Problème, c’est que la marge d’erreur de l’outil satellite est de 10 cm.

À ce jour, aucune instance compétente n’est venue re-mesurer les pics rocheux. Laissant la Bretagne orphelin de toit..