Revue de presse du Mardi 21 Avril 2015

Publié le 21 avril 2015

passeport

En Normandie, Alençon devient la capitale… du passeport !

Dans le cadre de la centralisation d’instruction des demandes de passeports au niveau régional, et afin d’anticiper sur la réunification de la Normandie, en 2016, la préfecture de l’Orne est désormais en charge d’instruire les demandes déposées dans les cinq départements normands : Seine-Maritime, Eure, Calvados, Manche et Orne. Environ 120 000 demandes annuelles seront traitées à Alençon (Orne) par une équipe de 10 personnes. Selon Normandie actu.

Objectif : Réduire les délais et les coûts

En effet, la nouvelle organisation a pour objectif de réduire les délais et les coûts d’instruction des dossiers. Installée à la cité administrative d’Alençon, la plateforme inter-régionale traitera l’ensemble des demandes sur le territoire normand.  La préfecture de l’Orne précise bien que pour les usagers cela ne change rien « ils devront toujours déposer leurs dossiers et récupérer leurs passeport dans les 110 mairies de Haute et Basse-Normandie . Le processus de production des titres, lui, continuera d’être géré par l’Imprimerie nationale, basée à Douai

Un ancien  ministre de l’éducation en visite à Fécamp

Alors que dans de nombreuses communes de Normandie, on s’inquiète des fermetures de classe après la mise en place d’une nouvelle carte scolaire, le collectif “Vive la gauche 76″ organise une rencontre avec Benoît Hamon, ministre de l’Éducation nationale dans le gouvernement Valls I et député des Yvelines. L’élu sera à Fécamp aujourd’hui, à 19h30, dans la salle du Moulin bleu, route de Ganzeville, à Fécamp. Selon Normandie actu

Les participants pourront débattre des sujets d’éducation, de jeunesse, de lutte contre les inégalités avec le socialiste. Il sera aussi possible d’évoquer l’identité et les projets de la gauche en France, ainsi que des moyens de donner du sens au politique, au collectif et aux jeunes. Rendez-vous donc dans la salle du moulin Bleu

 

 le solex fait ce dimanche à Morieux son retour dans les Côtes-d’Armor, dans sa version exceptionnellement sportive sur route.

Dans les colonne de Ouest France on peut en effet lire qu’après dix années à ronger leur frein  tous les fondus costarmoricains du vélosolex vont pouvoir enfin se dégourdir les pédales. En effet le collectif du Galet d’armod s’associe à l’actif comité d’animation de monrieux afin de je cite  » organiser de nouveau un grand rassemblement de pilotes, pour des épreuves hautes en couleur. » Le but «  renouer avec une épreuve rare et exceptionnelle de course de vitesse sur route, et non sur circuit », souligne Patrice Charlot, respectivement trésorier et coprésident des deux associations, mais aussi pilote du jour.

Dans les colonne de Ouest France on peut en effet lire qu’à Morieux, quatre catégories de solex seront représentées lors de la première manche de vitesse du challenge Bretagne – Pays de la Loire, qui en compte neuf au total avec les épreuves d’endurances. Il y aura les originaux ( sans modification) , les originaux  améliorées, Les débridés et  enfin les prototype .

A noter que pour profiter du spectacle sans mourir de faim, Un Restaurant propose, sur place, moule frite et galette saucisse en échange de quelques euros.

Raphaël Wagner