Revue de presse du Jeudi 23 Avril 2015

Publié le 23 avril 2015

Carte-Regions-infog-annonce10

Le préfet du Nord-Pas-de-Calais chargé d’organiser la grande région
Afin d’unifier Nord-Pas-De-Calais et Picardie, Le « préfet de préfiguration » devra mener les concertations avec les élus et les organisations syndicales pour dessiner une nouvelle organisation. Le gouvernement mise notamment sur le télétravail et la mise en place de directions de services hors des « capitales » pour éviter de vider les villes déclassées selon la voix du nord.
« Le chef-lieu aura un rôle différent d’aujourd’hui », précise-t-on au ministère de l’Intérieur pour minimiser les enjeux. Il répète également que les cartes récemment dévoilées dans la presse sur les capitales régionales n’étaient que pures spéculations.
Concernant l’éducation et la santé, un recteur sera désigné comme coordonnateur pour « élaborer un projet d’organisation inter-académique ». Le directeur général de l’agence régionale de santé du Nord-Pas-de-Calais est lui aussi « préfigurateur » et appelé à devenir le directeur général de la future grande agence régionale de la santé. Pour le moment ni capitale ni nom de région n’ont été dévoilé.
Justice.Un avocat rouannais se bat pour éviter la condamnation à mort d’un ressortissant français, pour trafic de drogue en Indonésie.

Il risque à tout moment d’être fusillé et de devenir ainsi le premier Français à être exécuté depuis près de 40 ans selon Paris-Normandie. Mi-février, l’ avocat de Serge Atlaoui, Me Richard Sédillot expliquait espérer que les juges indonésiens seraient convaincus de l’innocence de son client. La situation vient de se compliquer aprés que Serge Atlaoui ait vu la Cour suprême d’Indonésienne rejeter l’ultime recours déposé

Serge Atlaoui, 51 ans, a été arrêté en novembre 2005 dans un un premier temps à la prison à perpétuité, l’ouvrier soudeur a été condamné deux ans plus tard à la peine capitale.
François hollande, son premier ministre Manuel Valls et Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius sont montés aux créneaux afin d’éviter la sentence finale à ce père de famille messin.
Un Port à sec à Paimpol.
Selon Ouest France l’idée est de placer des navires sur des étagères, pour faire face à un manque de places à flot dans les ports de plaisance. Cette méthode est de base américaine et remonte aux années 1960. En France, c’est plus récent. Le groupe Port Adhoc gère depuis juillet 2005 le site de Paimpol, le premier des sept qu’il a mis en service en France et le seul qu’elle possède sur le littoral de la Manche.Il accueille aujourd’hui 186 navires à moteur de moins de 9 m.