Revue de presse du Jeudi 2 avril 2015

Publié le 2 avril 2015

Dans le Pas-de-Calais comme dans le Nord, on installe aujourd'hui les assemblées issues des scrutins des 22 et 29 mars. Crédit photo :  DR

Dans le Pas-de-Calais comme dans le Nord, on installe aujourd’hui les assemblées issues des scrutins des 22 et 29 mars. Crédit photo : DR

Dans le Pas-de-Calais comme dans le reste de la France , on installe ce jeudi les assemblées issues des scrutins départementaux des 22 et 29 mars. Les élus vont désigner les deux présidents et leur exécutif.

L’assemblée sera pleine jeudi après-midi, pour l’installation de ce qu’il convient désormais d’appeler le conseil départemental, comme le raconte la voix du nord . Le doyen d’âge (André Lenquette, canton d’Anzin) ouvrira une séance qui devra désigner le président, ses vice-présidents et les membres de la commission permanente. C’est ce qu’on appelle le troisième tour des élections départementales. Le président sera désigné par les différents conseillers élus dimanche dernier

Les règles du scrutin son assez simple. Pour être élu par ses pairs, pour six ans, le président du conseil départemental  doit recueillir la majorité absolue au 1er ou au 2e tour de scrutin. A défaut, il est élu à la majorité relative au 3e tour. En cas d’égalité des voix, l’élection est acquise au bénéfice de l’âge, d’après Ouest France

Dans le Pas-de-Calais, département qui a vu les partis de  gauche remporter 40 des 78 voix, le président socialiste sortant Michel Dagbert sera candidat. Il devrait normalement briguer un nouveau mandat.

Les services des douanes de Basse-Normandie ont présenté ce mercredi leur bilan pour 2014. L’occasion d’évoquer les missions multiples de ce service de l’État.

« Protéger les citoyens et soutenir les entreprises », c’est le dicton à assimiler au service de douane de Basse-Normandie. Derrière celui-ci, selon Ouest France, ce cache différentes missions tel que collecter des taxes ou vérifier que des produits interdits ne sont pas introduits sur le territoires. Des actions réalisées par 169 agent qui interviennent dans les ports, aéroports, marchés ou encore autoroutes.

Et d’après les résultats 2014, ce système est fructifiant. L’année dernière c’est soldée par la prise de quelque 370 kg de marchandises illégales (valeur estimée à 1,04 million d’euros) avec quelques saisies spectaculaires avoisinant les  4 kg de cocaïne ou encore 277 kg de cannabis.

Les saisies de cigarettes et de tabac, elles, sont en baisse, « La réglementation ayant évolué entre celle de l’union européenne et son application en France », indique le directeur régional François Bivet.

Bon à savoir: au-delà de 4 cartouches de cigarettes par personne, les douanes peuvent suspecter un trafic.

Le festival Livre et Mer ouvre ses portes demain soir au CAC de Concarneau

On appelle ça un méli-mé

lo !  D’un côté, la littérature maritime et de l’autre des conférences. Le but, d’après Télérama,  permettre aux petits et grands de faire des rencontres et de participer à des animations diverses. Pour vous accueillir et vous guider la tâches est confiée au Professeur Maritimus, petit personnage animé, du Centre Européen de Formation Continue Maritime . Il  animera de courtes interventions sur les métiers et les formations liés à la mer. Plusieurs thèmes seront abordés lors du Festival Livre & Mer comme la météo marine, s’orienter en mer ou encore l’innovation technologique maritime. Rendez-vous du 3 au 5 avril au CAC de Concarneau.

Raphaël Wagner