Rencontre : Le groupe St LO

Publié le 28 février 2014

Lors de leur concert à Lorient, nous avons eu la chance d’aller à la rencontre de ST LO, un groupe noble et élégant, qui nous transporte à travers la voix soul de la new-yorkaise Mizz Whalida.

Grâce à la SMAC Lorientaise, le groupe a pu prendre son envol et ils nous attendent au tournant dès le 10 mars, avec leur premier opus,  » Room 415 « . Rencontre.

stlo

 
Vous avez un univers très particulier, un mélange entre l’électro, la house et la pop. Quelles sont vos influences ?

Les influences sont vraiment diverses parce qu’elles sont le résultat des histoires et trajectoires de quatre musiciens.  Il y a bien sûr le hip hop et la house pour ce qui est des influences américaines, mais on y ajoute aussi tout notre background européen, celui du trip hop, de l’électro, de la musique de film. Le dub et le blues sont aussi deux influences majeures et qui traversent beaucoup de nos titres.  C’est toujours difficile de délimiter un territoire musical ; d’autant que ce n’est pas intellectualisé, on ne s’est pas dit : « tiens on va faire une musique qui appartiendra à tel genre, à tel mouvement », c’est vraiment le fruit d’années d’écoutes, de découvertes, de rencontres et de pratique, et le résultat de ce qui se passe quand on se retrouve en studio à composer.

D’où venez-vous ? Avez-vous commencé, comme beaucoup de groupes, par des « open-mics » dans votre ville, des tremplins ? 

 Nous sommes trois musiciens bretons (iOta, Ton’s et docMau) et une chanteuse new yorkaise (Mizz Walidah). La rencontre s’est faite il y a quelques années sur Myspace, puis on s’est revu et en 2011, MAPL (la SMAC lorientaise) a décidé de soutenir le projet et nous a permis de l’amener à la scène.

Vous sortirez votre premier opus le 10 mars, comment en êtes vous arrivé là ? 

On a enregistré entre les dates, dans notre home studio, des morceaux qui avaient déjà toute une histoire et que l’on portait depuis quelques années. Le mix réalisé par Earl Blaize (Antipop Consortium) apporte à l’ensemble une cohérence très urbaine et hip hop. 

 Et cet opus, qu’est ce qu’il raconte ?

« ROOM 415 », c’est la chambre d’hôtel à St.Lô où nous avons enregistré notre premier morceau ensemble, c’est aussi le titre de l’album. Cet album raconte notre histoire, musicalement, il dessine un univers musical en construction, des paysages, des textures sonores. 

Site

Facebook

Twitter

Youtube