La revue de presse du Mercredi 29 Avril 2015

Publié le 29 avril 2015

caméra

Les collèges sous hautes surveillances en haute Normandie

Des caméras dans et aux abords des collèges de l’Eure, voilà le souhait de Sébastien Lecornu, Le nouveau président du conseil départementale de l’Eure.

Dans Paris-Normandie, on peut lire que la mesure n’est, évidemment, pas du goût de tous. En effet une pétition circule sur internet depuis l’élection de Sébastien Lecornu. Jérôme Pasco, adjoint au maire socialiste de Conches-en-Ouche, en est à l’origine dénonce une mesure visant à « fliquer » les élèves.

Cette prise de position pourrait sembler paradoxale venant d’un élu qui a voté « avec enthousiasme »pour l’installation de 41 caméras de vidéosurveillance sur l’ensemble du territoire.

L’annonce du président du conseil régional a également fait tousser les syndicats enseignants à l’instar de la FSU. Ses représentants s’en sont émus lors du Conseil départemental de l’Éducation nationale du 23 avril. Ils se  sont farouchement opposés à cette disposition voyant là « une mesure coûteuse et totalement disproportionnée avec la situation réelle des établissements.

le-programme-de-sa-visite

Le président français se rendra à Brest Jeudi matin 

Et son programme est chargé selon Ouest France. le Président de la République, François Hollande, atterrira à l’aéroport de Brest Bretagne vers 10 h. Il sera accueilli par tous les représentant coin comme le  préfet du Finistère et  le maire de Brest. L’objectif de se passage mettre en avant les avancés dans le domaine de la formation professionnelle.

On le verra donc au  lycée Vauban qui vient d’être labellisé « Campus des métiers et des qualifications des industries de la mer » par le ministère de l’Éducation nationale.

Il se rendra également  le nouveau centre de formation des apprentis de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), de Brest, appelé Campus des métiers. Avant de repartir en fin de journée.

6h-le-gipn-defonce-sa-porte...par-erreur

On finis par une petite info insolite

Elle est assez cocasse . Puisque Ouest France relate l’histoire d’ une femme, habitant dans les environs de Vanne  qui a vu au petit matin le GIGN carrément défoncé sa porte d’entrée. Une douzaine de policier envahissent son appartement , lourdement armés et encagoulés, déboulent dans sa chambre. Problème ce n’est pas la bonne Porte.

 Ils surveillaient la maison depuis plu sieurs jours. Mais Ils ne se sont pas rendu compte qu’il y avait deux logements dans la maison, avec deux boîtes aux lettres et deux entrées distinctes ». Au lieu d’atterrir dans l’appartement d’un homme recherché pour vol de voiture et incendie volontaire, ils sont tombés sur cette femme au passé criminel vierge. Dommage