La revue de presse du Vendredi 3 Avril 2015

Publié le 3 avril 2015

Hervé Morin souhaite que Caen soit la capitale régionale de Normandie. Crédit photo : DR

Hervé Morin souhaite que Caen soit la capitale de la Normandie. Crédit photo : DR

On commence cette RDP par une question. Est-ce que Caen sera la prochaine capitale régionale de Normandie  ?

Pour le moment ce n’est qu’un pressenti . Et ce pressenti provient de Ouest France où Hervé Morin, député UDI de l’Eure soutient  cette revendication. Le politique haut-normand plaide pour « une gouvernance où les administrations de l’Etat et de la Région sont réparties entre Caen, Rouen et Le Havre« .  Il précise même le rôle qui serait dévolu à l’actuelle capitale bas-normande, « Pour l’UDI et l’UMP, le conseil régional sera à Caen, plus centrale, mieux desservie, plus accessible« .

Bien évidemment coté opposition le son de cloche n’est pas le même puisque Nicolas Mayer Rosignol actuel président de Haute-Normandie imaginerait lui plus Rouen comme futur capitale.

À Fécamp, le projet éolien en mer verra t-il le jour ?

Il arrive et en plus il avance petit à petit ce projet éolien en mer normande, qui verra le jour en 2018 au large de Fécamp selon Paris-Normandie.  On peut y lire que La Communauté d’agglomération de Fécamp  prépare activement cette arrivée avec ses partenaires. Ainsi à parti du mardi 7 avril, elle proposera  une exposition sur le projet et les métiers qui englobe ce projet .

« Nous avons souhaité mettre en évidence le projet de parc dans sa globalité afin d’associer toujours davantage les habitants au projet d’implantation du parc éolien », explique Raynald Maheut, vice président de la Communauté d’agglomération de Fécamp.

Ce parc éolien prévoit l’implantation de 83 éoliennes localisées à plus de 13 km des côtes normandes.  L’installation produira l’équivalent de la consommation électrique de 770 000 habitants, soit 60 % des habitants de la Seine Maritime.

 

Les Bretons sont ils  de bons conducteurs ?

Et bien oui! C’est du moins ce qui ressort du 11e baromètre d’Axa Prévention sur le comportement des Français au volant. Selon les données de cette enquête, la proportion de bons conducteurs en Bretagne est en 2015 de 51% parmi les usagers de la route. Un chiffre supérieur à la moyenne nationale (48%) mais en recul par rapport à 2014 (56%).

Coté négatif, C’est surtout l’usage du téléphone au volant qui plombe les statistiques bretonnes selon le site 20 minutes.

Et l’alcool dans tout ça. E

t bien  les Bretons ne sont pas pires que la moyenne nationale avec 27% des conducteurs de la région qui reconnaissent prendre le volant après avoir bu deux verres, contre 28% pour l’ensemble des conducteurs français. Le dicton qui dit que « en Bretagne on a pas de montagne mais on a une bonne descente » est plus drôle par son énoncé que par sa réalité.

Raphaël Wagner