Le flash info de Clem’ 11.02

Publié le 11 février 2014

Du côté des fleuves breton, la décrue se poursuit, même si elle est ralentie par les pluies. Désormais, seules l’Oust et le tronçon aval de la Vilaine restent en vigilance orange inondations.

A propos d’inondations et de tempête, Philippe Martin a débuté sa visite des régions touchées par les intempéries par la Bretagne hier. Le ministre de l’écologie s’est rendu à Guidel et Languidic dans le Morbihan et à Redon en Ille et Vilaine. Et sur place, il a tenu à rassurer les communes du littoral Atlantique qui ont vu des boulettes d’hydrocarbures atterrir sur leurs plages après les récentes tempêtes. Selon le ministre, même si le plan Polmar n’a pas été déclenché, ces villes victimes de pollution marine pourront être aidées financièrement.

Ca y est, la Cour des Comptes a dévoilé son rapport annuel ce matin. Et l’institution se montre plutôt pessimiste, en tout cas concernant la réduction du déficit public. Elle estime qu’il existe un risque significatif que la France ne parvienne pas à l’objectif de 3% de déficit que le gouvernement s’était fixé par l’année. Sa recommandation : poursuivre et amplifier les efforts sur les dépenses jusqu’en 2017.

François Hollande poursuit sa visite aux US ce mardi. Après avoir visité le domaine du 3ème président américain Thomas Jefferson hier, le président français s’entretiendra avec son homologue B Obama à la Maison Blanche aujourd’hui. Les dossiers internationaux et les relations économiques entre les deux pays devraient être évoqués.

En politique dans nos régions, ce sera donc Frédéric Cuvillier, ancien maire de Boulogne sur Mer et actuel ministre des Transports, qui conduira la liste d’Union de la gauche aux élections municipales de mars prochain. L’information a été rendue publique ce matin l’actuelle maire Mireille Hingrez-Céréda. Une annonce prévisible mais qui ne permet pas vraiment d’en savoir plus : en cas de victoire, tant que Frédéric Cuvillier restera ministre, il ne pourra pas accéder au siège d’élu local.

Si vous devez prendre rdv avec un ophtalmologiste, et que vous habitez la Finistère ou la Seine Maritime, vous n’avez pas intérêt à être pressé ! Dans ces deux départements, le délai pour obtenir un rdv avec ces spécialiste peut dépasser 150 jours ! C’est ce que révèle une étude dévoilée ce mardi par Yssup Research. Une étude qui pointe de manière générale une durée d’attente bien trop longue : 77 jour, soit plus de deux mois en moyenne.

On termine avec du hockey en D1. Ce soir, les Lyonnais accueillent Dunkerque. L’occasion pour les nordistes de tenter de rééditer leur brillante victoire de novembre dernier. Ils avaient écrasé le Lyon Hockey Club 5 à 0. Coup d’envoi à 20h45