Le flash de Clem’ 24.03

Publié le 24 mars 2014

Le front républicain se met en place après le premier tour des municipales hier qui a vu le FN réaliser une poussée spectaculaire. Alors que le candidat frontiste Steve Briois a été élu à la tête de la mairie d’Hénin Beaumont dès le premier tour, le PS retire ses listes à Tarascon et Saint-Gilles, deux villes où le FN est arrivé en tête. La gauche compte ainsi rallier les candidats UMP dans ces communes pour faire barrage au parti d’extrême droite. En tout, plus d’une centaine de villes pourront connaître des triangulaires. Si la gauche toute entière en appelle au rassemblement et à la mobilisation, l’UMP en revanche ne veut pas en entendre parler. Le député UMP et maire du 16ème arrondissement Claude Goasguen a prévenu : si un UMP s’allie à un PS, il n’y aura aucune exception, il sera exclu tout de suite.

A Paris, où contre toute attente, la candidate UMP NKM est arrivée en tête devant Anne Hidalgo, le PS et les verts ont entamé les discussions dès cette nuit. Leur objectif : fusionner leurs liste. La 1ère adjointe de Bertrand Delanoé espère un accord le plus tôt possible. A Marseille, le candidat PS Patrick Menucci est arrivé troisième derrière le maire UMP sortant Jean-Claude Gaudin et le candidat du Front National. A Lille, Martine Aubry sort du 1er tour en tête, mais avec 10 points de moins qu’en 2008. A Grenoble, c’est la liste d’union entre EELV et le Parti de Gauche qui arrive en tête du premier tour devant le PS.

Dans nos régions, le ministre des transports Frédéric Cuvillier, s’en sort bien. Numéro un de la liste socialiste dans son fief de Boulogne-sur-Mer, il recueille 49,82% des suffrages. Laurent Fabius quant à lui est réélu au conseil municipal du Grand Quevilly. Le ministre des affaires étrangères est 11ème sur la liste socialiste du maire sortant Marc Massion. A noter également la gauche en ballotage favorable à Brest, Lorient, Cherbourg et Dunkerque. En revanche, c’est la droite qui termine en tête du premier tour à Granville, Fécamp et aux Sables d’Olonne.

Dans le reste de l’actualité, la pression de l’armée russe commence à faire effet en Crimée. L’Ukraine a annoncé ce matin le retrait de ses troupes de la péninsule passée sous le contrôle de Moscou. Une annonce qui intervient alors que ce matin, les forces russes ont pris d’assaut une nouvelle base militaire ukrainienne.
Une avancée importante dans les recherches du Boeing 777 de Malaysia Airlines. Pour la première fois, des débris ont été repérés à l’œil nu dans le sud de l’océan indien. Un navire qui fait route vers la zone devrait y arriver dans les heures qui viennent.

Et puis du football au programme ce soir avec le dernier match de la 29ème journée de ligue 2. Une rencontre qui opposera Metz au Stade Brestois. Coup d’envoi à 20h30.