Le flash de clem’ 19.03

Publié le 19 mars 2014

Des propos et des faits absolument ahurissants et blessant pour la démocratie, des mots sont accablants. Le PS est outré après les nouvelles révélations de Médiapart sur les écoutes visant Nicolas Sarkozy. Hier, Le site d’information a révélé le contenu de sept écoutes judiciaires réalisées sur la ligne téléphonique secrète de Nicolas Sarkozy. Ces enregistrements indiqueraient que le magistrat Gilbert Azibert renseigne l’ancien président et son avocat sur les tendances qui se dessinent à la cour de Cassation au sujet des agendas présidentiels saisis dans le cadre de l’affaire Bettencourt. Ils révèleraient également l’existence d’une taupe les tenant informés à propos de l’enquête visant l’ancien chef d’état sur un possible financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007.
La tension monte encore d’un cran en Ukraine, au lendemain du rattachement de la Crimée à la Russie. Les soldats ukrainiens quittent le siège de la marine à Sébastopol après l’intrusion de miliciens pro-russes. Ces derniers affirment avoir capturé le chef de la marine ukrainienne.  Et la situation risque encore de s’envenimer. La Crimée refuserait de laisser entre le ministre de la Défense ukrainien, qui souhaite s’y rendre.Christine Lagarde entendue par la cour de justice de la république. La patronne du FMI y est arrivée ce matin pour être interrogée dans le cadre de l’enquête sur l’arbitrage Tapie. A l’époque, au lieu de passer par la justice de droit commun, le litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais sur la revente d’Adidas avait été conclu par un arbitrage octroyant quelques 400 millions d’euros à l’homme d’affaire. Les juges cherchent maintenant à comprendre le rôle de l’ex ministre de l’économie dans ce choix.

Justice toujours, avec peut-être le point final de l’affaire Kerviel. La Cour de cassation rend aujourd’hui sa décision sur le pourvoi de l’ancien tracer de la Société générale, condamné à trois ans de prison ferme et 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts. L’ancien courtier demande à ne pas être considéré comme le seul responsable dans cette affaire. En route, à pieds depuis Rome, il a affirmé hier que la décision de justice sur son sort, n’était « pas une fin » dans son parcours contre « la tyrannie des finances ».

Dans le Nord, le site La Redoute de la Martinoire est de nouveau bloqué. Des salariés du groupe de vente par correspondance ont débuté ce blocage tôt ce matin. Hier, ils étaient entre 250 et 300, réunis en Assemblée Générale, à avoir voté contre le protocole d’accord sur le plan social proposé par la direction. Ce plan social prévoit la suppression de 1178 postes sur 4 ans.

On a cru qu’ils ne joueraient jamais ce match… Brest a finalement affronté Angers hier pour la 23ème journée de ligue 2 très en retard. La rencontre avait été reportée deux fois à cause des intempéries en Bretagne et d’un terrain impraticable. En tout cas ça valait le coup d’attendre pour les Finistériens. Ils se sont imposés 1 à 0 sur un but de Bruno Grougi. Ils remontent à la 11ème place au classement.

Enfin à Lorient, Christian Gourcuff renvoie la balle à Loïc Féry. L’entraineur des merlus avait quinze jours pour donner suite ou non à la proposition de prolongation de 2 ans. Il botten en touche et s’en remet finalement au president du club: c’est lui qui décidera affirme-t-il.L