Le flash de Clem’ 10.03

Publié le 10 mars 2014

Les enregistrements réalisés par l’ex conseiller de lNicolas Sarkozy, Patrick Buisson, et publiés sur Atlantico vont ils être retirés ? La justice se prononce aujourd’hui sur la demande en référé de l’ancien président de la République et de son épouse. Décision pour cette procédure d’urgence prévue à 14h.

Par ailleurs, dans l’autre histoire d’écoute qui concerne Nicolas Sarkozy, le bâtonnier de Paris va saisir le président de la République. Il l’a annoncé ce matin. Il souhaite faire respecter les libertés et le secret professionnel des avocats. Mais en attendant, l’enquête se poursuit. Un juge des libertés et de la détention a ordonné une expertise du téléphone professionnel et du matériel informatique de l’avocat de Nicolas Sarkozy.

Espoir déçu au large du Vietnam. L’objet flottant repéré ce matin n’est pas un canot de sauvetage embarqué à bord d’avions de ligne. Plus de 48h après avoir disparu des écrans radars, le Boeing 777 qui allait de Kuala Lumpur à Pékin est toujours introuvable. Pour les autorités malaisiennes, toutes les pistes restent ouvertes, y compris celle d’un acte terroriste. Mais la disparition de l’appareil soulève quoi qu’il en soit des questions. Ce matin, les médias chinois ainsi qu’Interpol ont pointé du doigt des carences de sécurité de la part de Malaysia Airlines. Deux passagers ont réussi à embarquer avec des passeports volés alors que ces documents figuraient dans la base de donnée de l’agence internationale.

Direction la Bretagne pour finir. Samedi, les Bonnets Rouges ont présenté 11 revendications pour sortir leur région de la crise et ont appelé François Hollande à venir les entendre. Parmi les mesures proposées, la suppression définitive de l’écotaxe, la réunification de laBretagne historique ou encore la relocalisation des décisions… S’il n’y a pas de réaction de la part du gouvernement, un des leaders du mouvement prédit un printemps des Bonnets rouges, beaucoup plus radical que cet automne, lorsque le mouvement avait rassemblé des milliers de personnes dans le Finistère, à Quimper, puis à Carhaix.