L’appel de détresse du squale

Publié le 2 avril 2015

requinHier sur Canal +, un reportage nommé « le requin de la colère » réalisé par Jérôme Delafosse a été diffusé à 20h45.

Le sujet: les requins et le risque de les voir disparaître dans les années qui viennent. Tué pour des raisons commerciales ou encore culturelles, le squale est en danger. Les dernières statistiques publiés par la FAO ( Organisation pour l’alimentation et l’agriculture) montrent que le volume de pêche aux requins augmente : de 693 001 t de prise en 1990,  à 828 364 t en 2000, soit une augmentation de 20% en 10 ans. Tout ça dans l’indifférence la plus totale.

Un animal souvent catégorisé comme dangereux mais indispensable à l’écosystème.

Dans le célèbre film  » les dents de la mer », le requin est caricaturé comme dangereux pour l’homme. La vérité, c’est que c’est l’homme qui est un danger pour ce poisson. Encore plus grave, c’est qu’en plus de supprimer une espèce, l’humain contribue au « dérèglement de la chaîne alimentaire » annonce le biologiste Primo Micarelli dans 20 minutes.

Dans son reportage, Jérome Delafosse a voulu mettre en avant le roi des océans. Selon lui  » il serait bien utile, avant de condamner les requins pour délit de sale gueule, de se souvenir que le plus grand des prédateurs de notre planète bleue n’a pas d’aileron, mais deux bras et deux jambes. »

Vous pouvez visionner ce reportage sur Canal+ à la demande pour les abonnés. Vous pouvez aussi vous informer sur le site de La Radio de la Mer qui a consacré différentes chroniques à ce sujet. Une association nommé Bloom Association, qui oeuvre pour la conservation marine, s’intéresse également à la survie des requins.

Quelques papiers à lire sur le site de la radio de la mer.

http://laradiodelamer.ouifm.fr/site/summer-racing-shark-tour/

http://laradiodelamer.ouifm.fr/site/approches-requin-bleu/

http://laradiodelamer.ouifm.fr/site/a-bord-du-navire-greenpeace-le-thon-rouge/.

Raphaël Wagner