La revue de presse du Lundi 10 Février

Publié le 10 février 2014

On commence cette 1ere revue de presse de la semaine avec un article du journal Paris Normandie. Les présidents François Hollande et Barack Obama ont publié une tribune commune dans Le Monde et le Washington Post intitulé « Une alliance transformée », détaillant les axes de leur collaboration. Les deux chefs d’Etats effectuent aujourd’hui un pèlerinage aux sources de l’amitié entre Washington et Paris. Au programme : Vol dans Air Force One, honneurs militaires, fastueux dîner. Obama et Hollande s’entretiendront dans le Bureau ovale avant une conférence de presse. Les dossiers internationaux (Syrie, Iran, Ukraine, Sahel et Libye) devraient être évoqués, de même que les relations économiques. Le dernier président français à s’être rendu en visite d’Etat aux Etats-Unis avait été Jacques Chirac il y a 18ans, en février 96.

 

On poursuit avec un article de Ouest France sur les inondations. Le Morbihan, l’Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique sont toujours en vigilance rouge pour crues dangereuses selon Météo France. Dans le Finistère, la situation s’est nettement améliorée depuis samedi. À Quimperlé, la Laïta qui a inondé une nouvelle fois une partie de la ville ces derniers jours, a amorcé sa décrue, passant en vigilance jaune.

 

Alors que la dernière saison de Walking Dead a repris sa diffusion hier aux Etats-Unis, j’ai décidé de rester dans le thème pour la news insolite, mais on reste en France. On part à Maël Carhaix dans les Côtes d’Armor où une femme vivait avec sa mère morte, et ce, depuis des années. Les deux femmes vivaient en recluses, « donc personne ne s’occupait d’elles », dit-on dans la commune. C’est la fille âgée de 67ans qui payait le loyer et les factures. Inquiet, le maire avait alerté le procureur de la République de Saint-Brieuc, il y a quelques semaines. Sur ses ordres, ce weekend, les gendarmes sont intervenus et ont fouillé la maison. À l’intérieur, au moins quatre ans d’ordures ménagères… ». À l’étage, la mère de 93ans gisait dans un fauteuil, le corps en état de décomposition avancée. « La mort remonte à au moins trois voire quatre ans. » Le procureur a demandé une autopsie. La fille a été placée à l’hôpital psychiatrique de Plouguernével.