La Revue de Presse du jeudi 3 septembre 2015

Publié le 3 septembre 2015

Les agriculteurs sont à Paris aujourd’hui pour manifester et exprimer leur colère face à la baisse des prix qui accable le secteur

C’est dans tout vos journaux ce matin. Quelque 1.500 tracteurs sont attendus à Paris dans la matinée, chaque convoi empruntant une porte de la capitale. Près de 3.000 autres agriculteurs doivent venir manifester en empruntant des autocars. Partis depuis mardi matin en tracteur pour rejoindre la capitale, les agriculteurs du Finistère sont plus que déterminés à se faire entendre. Retrouvez l’interview de Sébastien Louzaouen, le président des jeunes agriculteurs du Finistère, en cliquant sur ce lien.

Une photo tragique fait ce matin la une de beaucoup de journaux européens

Ce matin dans vos journaux locaux, seul Ouest France raconte l’histoire de cette photographie qui fait « pleurer le net », comme l’a titré le journal. La photo du corps échoué sur une plage de turquie d’un enfant de 3 ans. Ouest France nous raconte que selon les médias turcs, il s’agit d’un garçonnet dont le frère aîné est également décédé dans un naufrage hier et qui venait de Kobané en Syrie. Dans l’heure qui a suivi la diffusion de ce cliché effroyable, la photo du jeune garçon a été retweetée plusieurs milliers de fois. En France, le cliché a été relayé mais ne figure pas en une des quotidiens comme en Italie où le journal italien La Repubblica parle d’une « photo qui fait taire le monde ». Selon The Guardian, en Grande Bretagne, ce cliché résume « toute l’horreur du drame humain qui se déroule sur les côtes européennes ».

On termine cette revue de presse avec le nouveau lycée maritime de Saint Malo qui réouvre ses portes après deux ans de travaux

Il « hisse les voiles » comme l’a titré Ouest France ce matin. Le lycée Florence Arthaud accueille 206 élèves depuis mardi 1er septembre. « Plus de place et plus lumineux » pour Michel Lamiré, un enseignant du lycée. Maëva, 16 ans, qui veut devenir marin pêcheur, confie au journal qu’elle le trouve « franchement bien… ravie qu’il y ait de nouveaux simulateurs. » Jean Yves Le Drian, qui était président du conseil régional en 2011 et donc à l’initiative de ce lycée, a déclaré croire en l’avenir des métiers de la mer. Et qu’avec ce lycée, l’École nationale supérieure maritime et le centre de sécurité maritime, Saint-Malo garde une forte tradition maritime.