La revue de presse du Jeudi 13 Février

Publié le 13 février 2014

On commence cette revue de presse avec un article du journal Le Point. On va enfin pouvoir voter blanc ! Le Parlement a définitivement adopté hier une proposition de loi centriste qui prévoit que les bulletins nuls seront décomptés séparément des blancs.
Les électeurs pourront donc se saisir de cette possibilité dès le prochain scrutin européen en juin. Chaque électeur pourra voter « blanc » soit en introduisant dans l’enveloppe un bulletin blanc, soit en laissant cette enveloppe vide. « Une avancée dans la transparence » affirme François Zocchetto de l’Union des Démocrates Indépendants.

On poursuit avec un article du journal Ouest France. Inondation : Ça déborde toujours en Bretagne. Le Finistère, le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine ont été placés en vigilance orange concernant le risque de crues. Mais aussi la Loire-Atlantique.
De nouvelles pluies ont progressé hier et continueront à tomber aujourd’hui.
En Bretagne sud, l’eau est montée notamment à Quimperlé : la Laïta a encore débordé, franchissant les barrières anticrues en début de matinée. À Pontivy, les dégâts s’enchaînent pour le château des Rohan. Une pièce attenante à la tour Sud Ouest s’est à son tour affaissée, près de la muraille déjà effondrée.

Et pour la news insolite on reste sur nos côtes bretonnes avec le site internet metronews. La bouteille à la mer d’un Québecois obtient une réponse, 16 ans après. Lancée à la mer le 8 avril 1998, la bouteille est arrivée il y a quelques jours et retrouvée par Lucien, 63ans, un retraité de Landerneau. La lettre signée par un adolescent Québécois, est écrit en anglais : « Bonjour, je m’appelle Nicolas Morin. Je suis né le 25 mai 1982. Je parle français, mais j’apprends l’anglais à l’école. J’ai un frère mais pas de sœur. Mon sport favori est le basket-ball. J’espère avoir bientôt de vos nouvelles ».
Grâce à Internet, le message lancé il y a seize ans aura eu une réponse instantanée, et en vidéo. Lucien a pu contacter Nicolas par Skype. Avec émotion, les deux hommes ont dialogué et se sont raconté leur vie. Avant de se promettre de garder le contact à l’avenir.