La revue de presse du 3 décembre 2014

Publié le 3 décembre 2014

Alstom

L’usine Alstom inaugurée par Manuel Valls.

Hier, Manuel Valls a inauguré la nouvelle usine d’assemblage de nacelles et générateurs d’éoliennes à Montoir. Peu avant de repartir vers Nantes pour les Assises de la mer, il aura tout de même fait une allocution, d’après Ouest France.

Ségolène Royale, ministre de l’écologie, quant a elle était aussi sur les lieux pour la première usine Alstom inaugurée depuis 50 ans.

Cette usine a la particularité d’être équipée de panneaux solaires, d’un système de récupération des eaux de pluie mais aussi d’une isolation renforcée. Ce qui la labellise HQE (Haute Qualité Environnementale).

 

Le procès Concordia se poursuit.

Souvenez vous du paquebot Concordia qui s’était échoué le 12 janvier 2012 au large de l’île de Giglio près de la Toscane, en Italie. Et qui avait abandonné ses 4200 passagers et avait fait 32 morts.

Hier, Francesco Schettino, l’ex-capitaine du paquebot était entendu lors de son procès. Où les circonstances du naufrage ont été évoquées.
Selon le procureur Alessandro Leopizzi, l’ex-commandant de 54 ans a avoué ne jamais avoir été mis au courant de quoi que ce soit, souligne Ouest-France.

Selon Francesco Schettino, il voulait juste faire plaisir aux membres d’équipage de Costa Croisières, armateur du Concordia et originaires de l’île, en se rapprochant de celle-ci.
Le bateau se serait donc placé à moins de 0.3 miles des côtes alors que la règle est de 0.5 miles.

L’ex-comandant avoue n’avoir que « sommairement » regardé le radar. Le bateau était en fait hors de sa route. Et pourtant l’ex-commandant aura tout de même scruté la mer et aperçu l’écume, signe d’un rocher.

À ce moment là le bateau vire de 20 degrés mais il est déjà trop tard.

 

L’usine d’Areva au Havre va vivre quelques bouleversements. 

C’est ce qu’affirme Paris-Normandie. Le groupe nucléaire français connaît beaucoup de changements en interne et revoit ses objectifs à la baisse.

Areva qui avait mené de nombreuses actions marketing au Havre, est de moins en moins présente sur les lieux.
Du coté d’Areva on se veut rassurant. Les projets ont une certaine ampleur et se feront sur le long terme, explique Louis François Durret, président du business group énergies renouvelables.

Monsieur Durret rajoute aussi que le calendrier est respecté et 750 emplois directs seront crées.

Le chantier devrait débuter en 2016 et la mise en production se fera en 2018.

 

Eloïse Weymar