La Revue de Presse du 26 février 2015

Publié le 26 février 2015

carsat

 

Les retraités du Nord sont toujours dépourvus de leurs pensions.

Selon Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, cette situation n’est pas acceptable et c’est donc pour cette raison qu’une mission urgente sera mise en place.

Selon La Voix du Nord, se seraient les nouveaux retraités de Nord-Picardie et Languedoc Roussillon qui seraient concernés par un retard de dossier de versement de pension.

Alors pour accélérer l’avancée des dossiers en retard du CARSAT (les caisses d’assurance retraite et de la santé au travail), madame Touraine exige que d’ici les deux prochaines semaines, les premiers résultats d’une mission de contrôle sur ces retards de paiement par l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS), lui soient parvenus.

Cette mission à pour objectif d’examiner l’efficacité des mesures mises en place pour un retour rapide à la normale ainsi que de proposer des solutions complémentaires et des préconisations pour éviter qu’elle ne se reproduise.

Le CARSAT ne manque tout de même pas de justifier cette situation. Les demandes de départ à la retraite au titre des carrières longues pour partir dès 60 ans sont très nombreuses dans cette région de Nord Picardie et du Languedoc Roussillon.

 

Cette fois-ci en Normandie, les demandeurs d’emploi pourront testé une nouvelle forme d’entretien.

Un salon de recrutement virtuel sera bientôt mis en place en Normandie, c’est ce qu’annonce le journal Paris Normandie ce matin.

Né du simple constat qu’à chacun des salons « physiques », les candidats se bousculent pour obtenir un entretien et que les employeurs ne sont pas toujours satisfaits des profils rencontrés, Pôle emploi a décidé de mettre en place une forme plus numérique.

Optimisation du temps et des frais, voici deux raisons qui justifient à elles-mêmes ce nouveau concept de recrutement.

Donc du 6 au 16 mars les employeurs du secteur de l’hôtellerie – restauration de la région Haute et Basse Normandie, pourront déposer leurs offres sur le salon en ligne de Pôle emploi.

Alors si cela vous intéresse, rendez-vous sur http://salonenligne.pole-emploi.fr

 

Piriou construira bientôt deux patrouilleurs de 32 mètres.

Vendredi débuteront à Concarneau les premières découpes des deux bateaux de 32,5 mètres de long et 6,4 mètres de large, sous la présidence du ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian.

Pas plus destinés à la France qu’à l’Arabie Saoudite, Piriou préfère les réaliser sur fonds propres, donc sans contrat pour ainsi les vendre au cours de leur construction ou une fois testés.

Les deux patrouilleurs, dont la capacité d’embarcation sera de 17 personnes, sont destinés aux équipes de visite ou d’intervention, dans le cadre d’opérations de maintien de l’ordre, de contrôle des navires de commerce, de police des pêches ou bien encore de lutte contre trafics et piraterie.

La date prévue pour pour les voir opérationnels sera début 2016.

Eloïse Weymar