La Revue de Presse du 24 mars 2015

Publié le 24 mars 2015

FN2

Comment expliquer le succès du FN dans l’Ouest ?

C’est la question que pose Ouest-France ce matin.

Si certains pensent que le vote FN est un « vote sanction », détrompez-vous.
Explications.

À Aunay-sur-Odon, dans le Calvados, les habitants ont atteint un niveau d’abstention très élevé. Avec plus de 50% d’abstention, le reste de la population a pour la plupart voté en faveur du binôme frontiste Sabine de Villeroché et Denis Derdos. Denis Derdos qui avait déjà obtenu en 2011, 21% des suffrages.

Dans le canton voisin, celui de Trévières, tout s’est joué sur la réputation et le poids que possède Philippe Chapron. L’actuel directeur du Musée du Mémorial de la Bataille de Normandie sait se vendre.

Et comment ? Et bien, en faisant du porte-à-porte dans les 68 communes du canton.

Alors comme pour Philippe Chapron, dans le canton de Broons dans le 22, tout est une histoire d’implantation.
Et pourtant, traditionnellement à gauche depuis 40 ans, Pierre-Marie Launay, candidat agriculteur et binôme d’Odile de Mellon, personnage déjà bien implanté, les habitants majoritairement ouvriers ou travailleurs pauvres se sont laissés convaincre par un binôme socialement proche d’eux.

Pour ce qui est du canton d’Argentan 2, en Basse-Normandie, le FN y était de même, déjà fortement implanté. Mais cette fois-ci, la division de la droite et le redécoupage administratif ont définitivement fait pencher la balance à l’extrême droite.

 

Bonne nouvelle : Bertrand de Broc repart pour une nouvelle course du Vendée Globe.

C’est la MACSF qui soutiendra le skippeur pour son 4ème Vendée Globe. Mais ce n’est pas son seul objectif puisque Bertrand de Broc compte bien boucler le tour de la planète tout en y prenant du plaisir, nous informe Ouest-France.

Pourtant, le skippeur a longtemps hésité à refaire un Vendée Globe. Séduit par l’idée de trouver des budgets pour ainsi permettre de mettre à l’étrier de nouveaux espoirs, il a finalement décidé de changer de cap.

Avec un bon budget offert par son nouveau partenaire, cette course représente un nouveau challenge selon lui.

 

Eloïse Weymar