La Revue de Presse du 16 mars 2015

Publié le 16 mars 2015

marée du siècle

 

On commence avec un événement qui fait grand bruit depuis déjà quelques jours.

En effet, celle que l’on appelle la « Marée du siècle » se produira samedi prochain.

Ce spectacle aussi beau que dangereux atteindra, selon Ouest-France, un coefficient de marée de 119 sur une échelle de 120.

Le journal souligne qu’il s’agirait, dans la baie du Mont Saint Michel, d’un marnage de 14 mètres, comprenez la différence de hauteur d’eau entre la pleine et la basse mer.

Alors si vous aussi vous désirez contempler ce sublime spectacle avec prudence, surtout n’hésitez pas à aller du côté du Mont Saint Michel ou de Saint Malo, les deux lieux emblématiques pour assister à un spectacle qui ne se produit que tous les 18 ans. Autrement,  les côtes de Bretagne, Pays de la Loire ou encore de la Normandie, feront très bien l’affaire.

 

La DMLA ouvre une antenne à Fécamp 

C’est officiel, le journal de Paris Normandie, annonce que l’association de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge, la DMLA ouvrira ses portes à Fécamp et ce, grâce à Claude Guyot, ancien restaurateur et grand amateur de course à pieds et de trekking et lui aussi atteint de dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Quelque signes qui ne trompent pas comme lire avec difficulté, ne plus pouvoir faire la cuisine sans livre de recette ou ne plus pouvoir conduire la nuit, sont tous un tas de symptômes récurrents chez les personnes atteintes de DMLA.

La DMLA, une maladie qui peut survenir dès l’âge de 50 ans et qui tend à un repli sur soi et à l’isolement. Pour contrer ce phénomène, chaque premier vendredi de mois de 10h à 12h, monsieur Guyot tiendra une permanence à Fécamp. Les personnes concernées pourront se rencontrer et ainsi retrouveront un certain dynamisme et plaisir de vivre.

La permanence se situe à l’espace Henri-Dunant, 2e étage, rue Henri-Dunant à Fécamp et ouvrira ses portes le vendredi 3 avril.

 

Saviez-vous que le Nord-Pas-de-Calais était la 8ème région touristique française ?

La région brasse selon le journal de La Voix du Nord, environ 13 millions de visiteurs dont une bonne partie serait d’origine étrangère.

Quelques atouts font sa renommée comme son image culturelle, avec le Louvre-Lens, les 46 musées d’appellation « Musées de France » ou encore le carnaval de Dunkerque. En bref tout un ensemble de structures ou événements propres à la région.

Bien sur la région a vu mourir sur son sol près de 50 nationalités différentes durant la Seconde Guerre Mondiale, ce qui favorise le tourisme de mémoire. Mais voilà, le Nord-Pas-de-Calais a encore des efforts à fournir.

En plus de n’offrir que peu de chambres d’hôtel dans la région, les hôteliers et autres professionnels du tourisme n’excellent pas vraiment dans le domaine des langues et dans l’aménagement du territoire.

Eloïse Weymar