Un jour, Une histoire du 29 Octobre

Publié le 29 octobre 2014

 

 Le 29 octobre 1932, le plus grand paquebot du monde (312 mètres) sort des chantiers navals du Havre. C’était le  Fleuron de la compagnie générale transatlantique, il pouvait  recevoir jusqu’à 1972 passagers.

 

C’était  le symbole de la France des années 1930, le comble du luxe et du raffinement à la française. Il est toujours considéré comme un des meilleurs paquebots jamais construits.

Le projet de construction voit le jour à la fin des années 1920 mais à cause de la Grande Dépression, la mise en service du paquebot est repoussée jusqu’en 1935.

Lorsqu’il entre finalement en service commercial, le Normandie est le plus grand paquebot au monde. Son voyage inaugural est entouré d’un grand prestige. Mais son service est interrompu durant la Seconde Guerre mondiale et le navire est désarmé et reste à quai dans le port de New York.

Fin 1941, il est réquisitionné par les États-Unis et renommé USS Lafayette, pour être transformé en transport de troupes.

Or, un incendie accidentel se déclare durant les travaux en 1942 détruisant en grande partie le paquebot.

Sa coque à l’état d’épave sera démolie en 1946. Malgré la brièveté de sa carrière, le Normandie a laissée une profonde empreinte dans les mentalités à travers le monde. C’est le seul paquebot français à avoir remporté le Ruban bleu, ( prix prestigieux décerné aux navires les plus rapides et les plus luxueux). Il apparaît dans plusieurs films et ses éléments décoratifs, démontés et débarqués avant les travaux de transformation, ont été répartis dans plusieurs musées et collections particulières à travers le monde. Il reste aujourd’hui l’un des plus luxueux paquebots de l’histoire.