Un jour Une histoire du 06 Novembre

Publié le 6 novembre 2014

george philipparLe Georges Philippar est un paquebot lancé le 6 novembre 1930 à Saint-Nazaire. Il appartenait à la Compagnie des messageries maritimes et fut affecté au transport de passagers sur les lignes d’Extrême-Orient. Il était considéré comme moderne lors de son lancement.

 

Il a connu un bien triste sort puisque de retour de son voyage inaugural, il transportait 767 passagers. Quand il a quitté l’océan Indien pour entrer dans le golfe d’Aden, une passagère signal qu’il y à de la fumé dans la cabine numéro 6. L’officier tente d’éteindre le feu avec un extincteur mais il était déjà trop tard.

Le commandant décide alors de fermer les portes étanches mais sa décision trop rapide laisse 54 passagers prisonniers. Les autres passagers ont été évacués. 713 passagers parviennent à quitter le navire en feu dans les canots de sauvetage dont 420 recueillis par d’autre cargo pendant que le paquebot coule quelques jours après au large du cap Gardafui, dans le golfe d’Aden.

 

Il y a eu des rumeurs  sur l’origine de l’incendie. L’une d’elles accuse  la mafia asiatique qui avait pour  but à l’époque, de tuer Londres. Suite à cela, on à appeler le Paquebot, le« Titanic français ».

Beaucoup de théories du complot ont évoqué le sabotage lié aux révélations potentielles d’Albert Londres sur le trafic de stupéfiants et les menées japonaises en Chine, mais il ne faut pas oublier que les incendies de paquebots de luxe étaient assez courants à l’époque.