Fin d’une époque pour le phare de Doëlan.

Publié le 13 mai 2011

Petit coup de blues.

C’est effectivement une page qui se tourne puisque depuis aujourd’hui le petit phare vert et blanc de Doëlan n’a plus de gardien et qu’il n’y en aura pas de nouveau. En effet, après le départ en retraite de la gardienne des phares du petit port de Clohars-Carnoët (quelques kilomètres au sud de Quimperlé), en poste depuis 1979 l’administration a décidé de ne pas la remplacer.

Les feux blanc et rouge continueront d’éclairer les navigateurs (ils sont allumés depuis la fin du 19eme siècle on ne va pas les éteindre aussi facilement) mais ils n’auront plus de vigie à terre.

La question qui se pose à présent est celle du sort qui sera réservé à la maison du gardien, construite en 1868 ?Le service des phares et balises de Brest affirme que même si rien n’a encore été décidé il est clair qu’elle ne sera pas mise en vente.

Je sais pas vous mais moi ça me file un ptit coup de nostalgie. Un petit weekend à Doëlan?