Chronique maritime : une tranquillité nommée « halte aux migrants »

Publié le 26 juin 2015

Aujourd’hui on vous parle de l’action de l’association lieu possible qui à le souhait de construire des haltes aux migrants. Qui dit structure dit architecture et c’est là que l’école Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville et ses 22 étudiants de master rentrent en jeu. Un Objectif social, architectural et de pratique…

On écoute :