Barbe Noire sème ses ancres en mer.

Publié le 30 mai 2011

Je vous parlais déjà ce matin du pirate Henry Morgan, on plonge encore plus loin dans la légende des flibustier avec des nouvelles de Edward Teach, plus connu sous le nom de Barbe Noire, le pirate de légende par excellence, celui qui allumait des mèches de poudre à canon dans sa barbe avant de partir à l’abordage.

Pourquoi est-ce que je vous parle de Barbe Noire ? Vous croyez que c’est juste une excuse pour dire une nouvelle fois à quel point j’ai détesté le dernier Pirate des Caraïbes ? Eh bien non ! Figurez-vous que caché sous des kilomètres de mégalomanie inconstante, j’ai un fond de conscience professionnelle et une véritable info venue de la mer à vous communiquer.

On aurait en effet retrouvé au large de Morehead City, en Caroline du Nord, un ancre du Queen Anne’s Revenge, le navire-mère de la flotte de Barbe Noire qui fût coulé en 1718. Le pirate, lui, meurt cinq mois plus tard en novembre 1718.

L’ancre de plus de 3 mètres de long est la troisième retrouvée sur le site de l’épave. Elle a été découverte à six mètres de profondeur.