A bord du navire Greenpeace : Les impacts de la catastrophe de Fukushima sur la vie marine et les pêcheurs

Publié le 16 mars 2016

Recherche scientifique à bord du Rainbow Warrior, au large de Fukushima, février 2016 © Cornelia Deppe-Burghardt / Greenpeace

Recherche scientifique à bord du Rainbow Warrior, au large de Fukushima, février 2016 © Cornelia Deppe-Burghardt / Greenpeace

Il y a cinq ans, le Rainbow Warrior naviguait le long de la côte de Fukushima pour effectuer des mesures de radiations. Aujourd’hui, il est de retour au Japon pour une campagne de mesure de la radioactivité dans les fonds marins.

En mars 2011, au moment de la catastrophe provoquée par un violent séisme et un gigantesque tsunami, environ 80% de l’ensemble des éléments radioactifs échappés des réacteurs en fusion ont fini en mer. Les informations récoltées sont donc très importantes pour les pêcheurs pour identifier des zones sûres où le poisson peut être pêché et vendu en toute sécurité, d’autres où ce n’est pas le cas. On écoute :

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Greenpeace